La diversification alimentaire : une étape importante du développement de bébé.


diversification de bébé dès 4 mois

La diversification alimentaire est une étape importante dans le développement du jeune enfant. Les premiers mois de vie de votre nourrisson, son apport alimentaire est essentiellement du lait maternel ou du lait maternisé en poudre. 

Toutefois, l’introduction des aliments commence assez rapidement, vous allez prendre plaisir à regarder votre bébé découvrir de nouvelles saveurs et textures.  

Quand débuter la diversification alimentaire ?

Le début de la diversification alimentaire peut commencer à partir des 4 mois de l'enfant, âge auquel il est assez mature pour avaler et digérer d'autres choses que le lait du biberon. Il est conseillé d’attendre que votre nourrisson arrive à tenir sa tête seul et rester assis avec un support comme un transat ou une chaise haute semi-assise pour débuter la diversification

La diversification des repas de votre bébé est divisée en plusieurs grandes étapes que nous allons aborder pour vous guider au mieux dans ces nouvelles habitudes alimentaires.

Toutefois, il ne faut pas oublier que chacun enfant, chaque famille, va à son rythme, en fonction de ses convictions et des recommandations de son médecin.

 

Pourquoi commencer la diversification alimentaire à 4 mois ? 

 

Cette étape commence vers les 4 mois de l'enfant, et ce, pour plusieurs raisons. 

Avant cet âge, le système digestif de l'enfant n'est pas assez mature pour digérer d'autres choses que le lait. À 4 mois, il est assez mature et surtout, l'enfant a de nouveaux besoins nutritionnels, car il grandit et ses apports nutritifs évoluent. 

Il est donc important d'adapter son alimentation à ses besoins, tout en respectant les différentes étapes de son développement afin de ne pas brusquer son organisme, au risque de rencontrer d'éventuelles complications par la suite.

 

Les grandes étapes de la diversification alimentaire. 

Infographie de l'intégration des différents aliments dans la diversification alimentaire

 

 

Entre 4 et 6 mois, votre nourrisson peut découvrir les légumes sous forme de purée. Vous pouvez cuisiner vos purées de légumes ou acheter des petits pots en magasin. 

À partir des 5 mois de bébé, vous pouvez ajouter des produits laitiers tels que les yaourts et les petits-suisses. 

Préférez la diversification alimentaire lors des repas du midi, de cette manière vous pouvez observer si votre bébé le digère bien. Les premières semaines, n’hésitez pas à introduire la purée deux à trois jours consécutifs pour détecter les allergies potentielles

Le repas du soir continuera à être le biberon ou la tétée habituelle. C’est également à cet âge que vous pouvez introduire les céréales infantiles

Les quantités sont à faire évoluer doucement, en fonction des recommandations du pédiatre. Vous pouvez commencer avec les légumes par 2/3 cuillères à café de purée au déjeuner, puis augmenter doucement jusqu'à arriver à 100 grammes. 

Une à deux semaines après les légumes, introduire 2/3 cuillères à café de compote de fruits, puis augmenter doucement pour arriver à environ 100 grammes 5 semaines plus tard. 

De 6 à 8 mois, vous pouvez commencer avec l’accord de votre pédiatre l’intégration des protéines avec 1 à 2 cuillères à café de viande ou poisson mixé. Vous pouvez également faire goûter à votre enfant un oeuf à l’intérieur bien cuit. 

Vous pouvez aussi faire découvrir à l’enfant de nouvelles textures avec des petits morceaux tendres et fondants. Vous développerez également l’éveil de sa motricité fine en le laissant porter à sa bouche lui-même les aliments avec ses doigts, c'est ce qui est appelé la diversification menée par l'enfant

Vers 8/9 mois, c'est l'introduction des féculents et des fromages de la même manière. C’est aussi à cet âge que l’enfant va aimer apprendre à se servir seul de sa petite cuillère

Pour connaître les quantités et les proportions de chaque aliment pour répondre aux besoins nutritionnels de votre enfant, vous pouvez regarder dans son carnet de santé ou demander à un professionnel de santé. 

De 18 à 36 mois, votre bébé est devenu un petit mangeur expérimenté et il se régale presque comme les grands. Toutefois, veillez à ne pas trop saler ou sucrer ses plats. 

Retrouvez l'infographie réalisée par le site Parents pour connaître quand intégrer les différents aliments. 

 

 

Comment réussir la diversification alimentaire ?

Il est souvent conseillé de commencer la diversification alimentaire par l'introduction des légumes. En effet, l'enfant est naturellement plus attiré par le sucré que le salé. En proposant d'abord les fruits à l'enfant, il y a plus de risque d'essuyer un refus lorsque les légumes lui seront proposés ensuite, car le goût lui semblera peut-être moins attrayant.

Il est recommandé de faire découvrir à l'enfant un aliment à la fois. Cela lui permet de mieux identifier le goût, les textures, mais aussi de déceler plus facilement une potentielle allergie (qu'il sera plus difficile à déceler si l'enfant a ajouté 3 nouveaux aliments à la fois).

Attention à ne pas oublier la petite noisette de beurre ou d'huile. En effet, les lipides, les matières grasses, sont très importants pour l'enfant, car c'est la principal réserve énergétique du tout petit et elles sont indispensables au développement de l'organisme et à la bonne croissance de l'enfant. Cet apport peut être fait avec les huiles végétales, la crème fraîche ou le beurre.

Cette phase du développement de l'enfant doit avant tout être une source de plaisir, une découverte, un apprentissage de la diversité et du partage en famille.

Vous allez aimer découvrir les articles suivants : 

 

Le 06 juin 2019