Tout savoir sur la pédagogie Steiner-Waldorf


Les écoles alternatives qui enseignent la pédagogie Steiner sont de plus en plus appréciées par les parents. Outre sa technique différente et efficace, l’école Steiner est accessible à tous types d'élèves, indépendamment de leurs capacités, leurs aptitudes et leurs difficultés particulières. Concrètement, elle propose des méthodes d'apprentissage personnalisées. Après la pédagogie Freinet, Zoom sur la pédagogie Steiner-Waldorf.
 

Pédagogie Steiner-Waldorf

Qu'est-ce que la pédagogie Steiner ?

Les écoles Steiner sont des établissements privés « hors contrat », c'est-à-dire qu'elles ne suivent pas les règles et les programmes d'enseignement de l'Éducation nationale et ne bénéficient d'aucune subvention étatique. Ces écoles peuvent proposer un enseignement en toute liberté pédagogique, mais toujours en respect des lois.

 

Quelle est l'origine de la pédagogie Steiner-Waldorf ?        

La méthode Steiner-Waldorf s'articule autour des idées de Rudolf Steiner, philosophe autrichien et fondateur de l’anthroposophie, une technique mettant au point des dispositifs pratiques et concrets, en l’occurrence dans le domaine de l'éducation des enfants.  Son approche prône une vision du monde humaniste tout en intégrant les dimensions matérielles et spirituelles de la personne.

Rudolf Steiner

Quelle est la méthodologie des écoles Steiner-Waldorf ?        

Les écoles Steiner misent beaucoup sur les activités créatives telles que le dessin, la musique, le jardinage entre autres.

Les langues font partie intégrante du programme d'enseignement et les enfants apprennent deux langues vivantes dès le CP.

Lorsqu’ils terminent le cycle secondaire, les élèves participent à des stages qui les préparent au monde professionnel.

Dans les écoles Steiner, l'épanouissement de l'enfant, son autonomie et sa façon d'interagir avec les autres élèves priment sur les notes.  

 

Pourquoi choisir l'école Steiner ?

Le système d'enseignement basé sur un apprentissage qui stimule l'intellect et la transmission des savoirs abstraits principalement.

De plus, les cours magistraux ne sont pas adaptés à tous les élèves au sein d’un même groupe.

En effet, si chaque élève bénéficie d'un cours selon ses qualités individuelles, il pourra atteindre plus facilement son plein potentiel.

L’enseignement individualisé fonctionne mieux et encore plus pour les élèves nécessitant un besoin plus particulier.

 

Quelles différences entre Steiner et Montessori ?

Le programme d’enseignement

La pédagogie Steiner ne transmet aucune connaissance académique aux élèves avant l'âge de sept ans. On leur propose d’abord de célébrer des fêtes, d'écouter des contes entre autres. Il faut savoir que les cours sont pratiqués uniquement à l’oral.

Dans les écoles Montessori, on utilise des méthodes fondées sur le réel et les connaissances sont transmises plus tard.

 

La technique d’enseignement

 

Dans les écoles Steiner, l'éducateur procure un enseignement traditionnel alors que le pédagogue d'une école Montessori se caractérise comme un observateur et un facilitateur. Les écoles Steiner proposent des activités en compagnie d'un adulte qui a un rôle de leader et qui explique. Dans les écoles Montessori, les enseignants sont des facilitateurs et proposent des cours aux enfants individuellement. Contrairement à l'école Steiner qui réunit des groupes d'enfants du même âge, les écoles Montessori, elles, accueillent les enfants d'âges différents. Les plus grands élèves sont donc responsables de l’aide à l’apprentissage des plus petits.


 

Ludique et travail

Dans les écoles Steiner-Waldorf, on utilise plutôt le terme jeu qui est en soi le « travail » effectué par l'enfant. À l'inverse dans les écoles Montessori, le mot travail est utilisé sans ambages et son travail est perçu comme celui d'un adulte.

 

L’unité des cycles d’enseignement

L’enseignement repose sur un concept de continuité (de la maternelle au lycée) qui assure à l'élève une progression optimale et minimise l'échec. Le but est d'éviter des ruptures aux étapes de plus grande fragilité de l'enfant, notamment entrée en scolarité, entrée au collège, adolescence, orientation.

 

L’accueil périscolaire

Avant l’entrée dans le cycle primaire, on permet à l'enfant d'avoir un enseignement riche et varié avec des jeux, des contes, des rondes, de la musique entre autres. Cette approche promeut un développement harmonieux des compétences de base pour que les élèves puissent les mettre à profit sereinement.

Le primaire

Les apprentissages débutent à l’âge de sept ans. Un éducateur spécialisé, accompagné de professeurs spécialisés (langues, art, activités manuelles, sport) est responsable d'une classe pendant toutes les études primaires. L'apprentissage est axé sur des images vivantes. Les élèves commencent à effectuer les choses avant d’entamer l’art abstrait.

Le secondaire

À ce stade, l’adolescent est apte à trouver ses marques vers l'abstraction et le développement d'un jugement de façon autonome. Les enseignements sont proposés en vue de sensibiliser les élèves aux problèmes qui surgissent dans la société et leur faire comprendre le rôle de l'individu comme acteur dans ce monde. Des professionnels de leurs disciplines se chargent de l’enseignement pour assurer que les élèves du collège et du lycée bénéficient d'un enseignement cohérent et pour garantir une meilleure progression.

 

Autonomie et convergence avec l’Éducation nationale

Les institutions Steiner se veulent à être pleinement autonome que ce soit sur la méthode pédagogique et le programme. Toutefois, elles sont souples en ce qui concerne les paliers de convergence avec les dispositifs de l’Éducation nationale en vue de donner l'opportunité aux élèves qui souhaitent s'y conformer. Le but est de faire en sorte que l'élève puisse être libre et trouve son épanouissement en développant toutes les capacités intellectuelles, artistiques manuelles.

Tous les élèves du groupe suivent ensemble les cours jusqu'à 17 ans. Lorsqu'ils entrent en seconde, les élèves qui se préparent aux examens ont droit à des enseignements optionnels.

L’intégration sociale

L'intégration est indispensable pour qu'il trouve leur place dans la société. Grâce à ce module, l'élève pourra agir en bon citoyen ; il sera mieux préparé à exploiter et enrichir ses capacités dans un contexte social. Le programme consiste aussi à l'adaptation dans un environnement où les élèves qui ont des compétences intellectuelles, mais moins doués dans les activités manuelles, peuvent quand même se plaire dans les activités pratiques et artistiques.

L’ouverture sur le monde

La méthode Steiner-Waldorf propose un apprentissage de deux langues vivantes à partir du cours préparatoire. Les échanges avec les autres écoles Steiner-Waldorf à l’étranger aident à maintenir les acquis. Les élèves font preuve d'une plus grande ouverture d’esprit à travers l'éducation civique et l'histoire de la civilisation.

Suivi, rapports et notations

En confiant le suivi à un seul professeur pendant le premier cycle, il est plus facile d'évaluer la progression de chaque élève. Une vraie solidarité mutuelle existe entre professeurs et parents pour une évaluation pertinente.

Selon la pédagogie Steiner, les notes ne constituent qu'une partie des connaissances de l'élève. C’est pourquoi elles sont remplacées, pour le cycle primaire, par un bilan annuel avec un portrait de l'enfant et de son comportement. Dans ce rapport, on peut suivre le parcours de l'élève, les objectifs atteints, ses points forts et lacunes. Les bulletins sont distribués lorsque l'adolescent entre au collège et a atteint une bonne maturité pour qu'il comprenne que la note ne reflète pas l'acquisition des connaissances.

Travail de fin d’études

Pendant la durée de la douzième classe, les élèves devront réaliser un travail individuel sur un sujet au choix. Ce travail peut être manuel ou artistique, littéraire, scientifique, technique ou social. Il comprend une partie pratique, une étude théorique et une présentation orale devant l’ensemble de l’école : invités, professeurs, parents et élèves. L'élève sera amené à faire ses preuves en montrant ce qu'il a appris et maîtrisé.

Y a-t-il des écoles Steiner en Bretagne ?

Les écoles Steiner se développent de plus en plus dans le monde entier, dont la France avec notamment l’école Steiner Capucines de Rennes en Bretagne.

 

Le 26 mars 2018