Première rentrée des classes : nos conseils pour une rentrée en maternelle réussie !


La rentrée en maternelle est un moment redouté par de nombreux parents. L’impression de voir grandir son enfant un peu trop vite et l’angoisse que tout se passe bien, loin de son environnement habituel, génèrent parfois un certain stress. Découvrez nos conseils pour appréhender sereinement cette étape importante de la vie de votre enfant.

première rentrée en maternelle

Lui parler pour le rassurer

Bien avant que le jour J n’arrive, commencez déjà à parler de l’école à votre enfant. Si les grands discours à propos de l’importance de l’école pour son avenir sont encore inutiles, représenter l’école comme un endroit agréable où l’on peut jouer et se faire plein d’amis lui donnera certainement envie d’y aller.

De temps en temps, quelques jours avant la rentrée, passez devant sa future école, et présentez lui l’endroit, expliquez lui qu'il s’agit là de son école maternelle. Les dessins animés, les livres et autres animations faisant mention de la rentrée des classes sont également une bonne occasion d’évoquer le sujet et d’éveiller sa curiosité.

Si votre enfant a déjà un frère ou une sœur inscrit(e) dans la même école, vous pouvez mentionner leur présence afin de le rassurer. Invitez-le également à choisir avec vous ses premiers effets scolaires : cartable, feutres, crayons de couleur, etc. pour l’impliquer déjà dans son nouvel environnement.

 

Vous préparer vous aussi à cette étape

Certes, c’est l’enfant qui fait ses premiers pas à l’école, mais du côté des parents, c’est aussi une étape difficile à franchir.  Pour rassurer votre enfant, il vous faudra d’abord vous montrer aussi rassuré que possible.

Bien évidemment, la première fois est souvent difficile, autant pour les parents que pour l’enfant, mais si vous réussissez à mettre en confiance votre enfant, sa première journée à l’école sera une bonne expérience et il aura hâte d’y retourner.

Certains établissements organisent des journées « portes ouvertes » en vue de préparer la rentrée des classes. N’hésitez pas à y participer pour faire découvrir les lieux à votre enfant et rencontrer l'équipe éducative.

 

S’organiser pour mieux affronter le jour J

La première rentrée des classes de votre enfant est une étape cruciale dans sa vie d’écolier. Il va falloir vous préparer la veille : boucler le cartable de votre enfant, disposer ses vêtements sur une chaise, préparer son goûter, etc.

Le soir, prenez le temps de dîner en famille dans une ambiance calme et conviviale. Vous pouvez évoquer la journée du lendemain à table, sans trop insister pour ne pas frustrer votre enfant davantage.

Réglez le réveil avec une avance conséquente pour pouvoir tout revoir jusqu’à la dernière minute le lendemain matin.

Au réveil, le plus en douceur possible, préparez votre enfant en premier et invitez-le à prendre le petit déjeuner en famille. Idéalement, vous vous serez libéré(e) de tous vos engagements pour cette première journée de votre enfant en maternelle. Accompagnez-le jusqu’au portail de son école. Déposez-le auprès de sa nouvelle maîtresse et rassurez-le de votre retour en fin de matinée ou de journée pour le récupérer. Après un au revoir simple et affectueux , essayez de ne pas trop vous attarder et quittez la classe malgré les cris et les pleurs éventuels pour éviter que la tension n’augmente davantage.

 

Le doudou

Pour ses premières journées en maternelle, il est normal que votre enfant ressente un peu d’angoisse. Pour l’aider à s’adapter à son nouvel environnement et à la collectivité, pensez à mettre son doudou dans son sac d’école, objet rassurant qui lui rappelle son univers quotidien.

Donc, autant mettre dans son sac, un objet rassurant qui lui rappelle son univers quotidien, en l’occurrence son doudou.

 

Faites confiance aux professeurs des écoles et à leurs assistants (Atsem)

N’hésitez-pas à parler de votre enfant et de ses habitudes à la maîtresse ou au maître ainsi qu’à l’Atsem et laissez-leur le temps de découvrir et d’apprendre à connaître votre enfant.  Ces professionnels sont formés et habitués à gérer les enfants de cet âge. Vous devez leur faire confiance. Ils sauront calmer les angoisses de votre enfant.

 

La communication au fil du temps

Au retour de votre enfant de sa première journée d’école, évitez de lui poser trop de questions qui risqueraient de le frustrer davantage. Accueillez-le plutôt dans vos bras et profitez de vos retrouvailles pour passer un moment privilégié ensemble..

Si vous mourez d’envie d’en savoir un peu plus sur sa première journée en maternelle, vous pouvez évoquer votre première rentrée scolaire et lui demander ensuite comment ça s’est passé pour lui . Vous constaterez de façon rapide si ça a été un succès ou un échec complet dans ses premiers récits. Dans le cas où la journée ne lui a pas plu, rassurez-le et évoquez le fait que c’est à peu près le cas pour tous les enfants mais que demain sera un jour meilleur.

 

La garde d’enfant à domicile en périscolaire

Bien des parents travaillent au-delà des heures scolaires. Il faut donc trouver une solution pour garder vos enfants avant et après la classe. La garde à domicile pour les enfants scolarisés permet de conserver le cadre rassurant de la maison et de ne pas rajouter à l’angoisse des premiers jours d’école , l’angoisse d’un nouvel environnement.

En classe, il aura sa maîtresse, ses nouveaux copains, ses jouets et des tas de choses à apprendre. De retour à la maison, il aura sa famille, ses frères et sœurs, ses rituels et habitudes. A défaut de pouvoir récupérer vos enfants après la classe vous pouvez aussi opter pour la solution de la garde à domicile après l’école.

L’agence spécialisée La P’tite Famille vous propose les services de garde périscolaire d’une nounou à domicile dans la région de Vannes qui prendra en charge votre enfant dès la sortie d’école jusqu’à votre retour à la maison. Selon vos attentes et les besoins spécifiques de votre enfant, celle-ci pourra s’occuper de préparer et lui faire prendre son repas, de lui faire faire sa toilette, de jouer avec lui , de l’aider à faire ses devoirs ou l’accompagner à  des sorties ou autres activités périscolaires.

 

Le 29 août 2018