Aides garde d'enfant : Combien payerez-vous en 2018 ?


La garde d'enfants subventionnée est vitale pour de nombreuses familles, surtout celles dans le besoin. Découvrez dans cet article les différentes solutions d’assistance que propose l’État et les mesures prévues pour 2018.

aides financement garde enfant 2018

Aides et avantages proposés pour la garde de son enfant

Complément de libre choix du mode de garde

À travers le complément de libre choix du mode de garde de la prestation d’accueil du jeune enfant (CMG de PAJE), le CAF de votre département subventionne en partie vos dépenses. Le montant pris en charge dépend du nombre d'enfants, de leur âge ainsi que de vos revenus. Un minimum de 15 % du montant des frais doit être réglé par vous.

Réduction fiscale et crédit d’impôt

Vous pouvez bénéficier de 50 % de baisse fiscale ou de crédit d’impôt de vos dépenses jusqu'à un montant de 7 500 €.

> Calculez vos droits aux aides pour faire garder vos enfants

Chèque emploi service universel préfinancé

Avec le chèque emploi service universel (CESU) préfinancé, un organisme (votre employeur, votre comité d’entreprise ou votre mutuelle) contribue au financement, partiellement ou totalement. Le service des ressources humaines de votre entreprise pourra vous orienter sur les privilèges auxquels vous avez droit.

Priorité aux familles les plus fragiles en 2018

Dans le but de soutenir au mieux les familles dans le besoin, le gouvernement a mis en place son projet de loi de finances de la Sécurité sociale (PLFSS) 2018. Ainsi, le texte vise à augmenter le complément de mode de garde (CMG) pour les familles monoparentales. En outre, le montant et les critères d’attribution de la PAJE seront soumis à des modifications. Cette démarche verra la baisse du montant de l’allocation pour l’ensemble des familles concernées. Qui plus est, certaines de ces familles bénéficiaires ne seront plus éligibles à cette compensation.

Mais les familles monoparentales et modestes auront droit à une majoration de 30 % du CMG lorsqu’elles confient leurs enfants à un assistant maternel, une garde à domicile ou une microcrèche. Concrètement, une femme qui gagne 1 500 € mensuellement et qui élève seule son enfant en bas âge pourra ainsi prétendre à une aide financière de 463 € à 601 € par mois.

Pour tous renseignements sur les frais de garde pour l’année 2018 ou pour effectuer une estimation, contactez-nous !

 

 

Le 03 janvier 2018